Fiche de présentation

imprimer la fiche

VALENSI, Henry

né le 17 septembre 1883 à Alger, Algérie ; 1898, arrive en France ; Beaux-Arts, Paris ; 1914-1918, peintre de guerre à l'état-major du général Gouraud aux Dardanelles ; 1932, crée le mouvement musicaliste*; 1960, meurt à Bailly, Yvelines.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Après avoir peint dans le sillage des symbolistes, Constantinople, (1910), il ne retient que les couleurs vives et néglige le noir. Jeu d'eau de Ravel, (1912), ou Cathédrale-arbres, (1912) entraînent les volutes d'un certain symbolisme. La même année, il se montre sous influence du futurisme*, L'Air autour des scieurs de long, (1912, MBALy), les figures sont découpées en pièces menues, ainsi que les extrémités de la scie, dans un décor géométrisé. Expression des Dardanelles, (1917, Bibliothèque internationale, Nanterre), bandes à la chaux alternées, entre lesquelles se nichent de minuscules engins guerriers. Après ses peintures de guerre et une carrière cosmopolite de paysagiste, il se lance dans l'abstraction* musicaliste, Expression de la locomotive, (1920).
Peinture pure, sans noir, non-figurative, réduite à des formes qui suggèrent la réalité, Etude d'un mouvement, le faucheur, (1921), ou une hélice, Symphonie stockholmoise, (1955). Le croisement de faisceaux scandés se superpose ou se conjugue avec des arrondis annelés ou ovoïdes, de couleurs tendres. Il divise aussi sa toile en bandes diagonale, équivalentes à des portées, sur lesquelles flottent des formes qui sont en quelque sorte le prolongement sonore. Il traduit par ondulations les ondes sonores. Simultanément, il revient à la figuration, Derviches tourneurs, (1922) ou Rugby, (1932). Il y met la scène à plat, en rabattant à l'horizontale le décor et, s'il retient pareils sujets, c'est qu'ils prêtent à l'expression du mouvement. Rayons, circonvolutions structurent la toile, et dans leurs interstices se nichent des scènes annexes qui surchargent en explication et en graphisme. À compter de 1950, il revient à la non-figuration*, suggérant par ses titres la symbolique évoquée, La Vie militaire, (1950), La Vie bourgeoise, (1951), In memoriam, (1954). Il est proche de l'orphisme*.

Expositions : 1905, Salon des Orientalistes ; 1909, Vichy, Tunis, Athènes, (P) ; 1913, La Boétie, Paris, (P) ; 1914, Musée de Leipzig, (P) ; 1996, Patrice Trigano, Paris, (P) ; 2012,1917, Pompidou-Metz, (G).

R├ętrospective : 1923, Rome; 1963, Musée de Lyon.