Fiche de présentation

imprimer la fiche

USLÉ, Juan

né le 19 décembre 1954 à Santander, Pays basque, Espagne ; 1973-1977, Beaux-Arts San Carlos, Valence ; épouse le peintre Victoria Civera ; 1985, vit à New York et à Saro, Côte cantabrique.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Maqué aussi bien par Support-Surface* que par l'expressionnisme* allemand, et par l'école de New York*. Sous la masse bleu-nuit ou noire la trace horizontale du pinceau est visible dans l'épaisseur qui va jusqu'au léger bourrelet. Il évoque, parfois, un semblant de paysage mais relève plutôt d'un expressionnisme* abstrait. (années 1980). Il est plus explicite, plus sinisant aussi, en 1989. Mais la même année, il tranche la toile sombre par une tornade en torsion violette. Ses travaux du début des années 1990sont proches de l'école new yorkaise, de Newman* particulièrement. Sa touche personnelle consiste à avoir adopté le carroyage expressif et modulé dans les petits formats, structurant dans les grands. Il est matiériste*, créant par superpositions autant la transparence que l'opacité. Vers le milieu des années 1990, son abstraction* est urbaine ; il transpose sur la toile les impressions new-yorkaises, les blocs, les rues orthogonales, les rocades, peignées comme un Hartung* et les noeuds de pétales qui sont ls étapes fleuries des métropoles. Les couleurs vives, acides même, rendent compte des extravagances chromatiques des publicités agressives. Au début du XXIe siècle, il revient à une peinture plus gratuite, avec des lattes et des bandes mêlées au carroyage dont le prix est dans la disposition et le chromatisme.

Expositions : 1981, Ruiz Castello, Madrid, (P) ; 1985, gal. 121, Anvers, (P) ; 1992, Artcurial, Paris, (G) ; 1987, 2005, Farideh Cadot, Paris, (P).