Fiche de présentation

imprimer la fiche

PARMENTIER, Michel

né en 1938 à Paris, France ; Beaux-Arts, Paris ; 1966, co-fondateur du BMPT*; 1967, y met fin ; 1968-1983, abandonne toute activité artistique ; 1983, la reprend ; 2000, meurt le 24 juin à Paris d'une fracture du crâne accidentelle.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Après avoir été, dans un premier temps, expressionniste* abstrait, maniant les noirs et les blancs, il reprend la peinture d'une manière répétitive, celle qui consiste à plier la toile horizontalement en bandes de 38 cm de haut, de 6 à 9 fois, et à peindre à la bombe ou à la laque, dans une couleur unique, variant chaque année les surfaces non cachées, de sorte que redéployée, la toile sans support - voir Support-Surface* -, fasse alterner la couleur avec le blanc. Le bleu fut choisi pour 1966, le gris pour 1967 et le rouge pour 1968, le noir en 1983. Les titres sont faits de la date à laquelle fut réalisée l'oeuvre. 12 décembre 1966, 20 septembre 1967, 15 avril 1968 (MPSG). Puis quinze ans de silence. En 1983, recommencement en noir et blanc, et en 1988, technique du papier bis plié en rectangles, une bande sur deux griffe de petits traits noirs verticaux au crayon gras, comme une écriture de bâtonnets, comme un gazon sortant de terre, 17 septembre 1988, (FNAC, Paris). Dans sa quête de l'épurement, il remplace, en 1993, le papier bis par un film de polyestet, et substitue à l'écriture de fugitives touches d'huiles blanches, sur des bandes horizontales obtenues par pliage, 20 novembre 1999, (MNAM). Il atteint le dépouillement cistercien où tout est interdit, qui s'interpose entre l'esprit et l'Absolu. Nada ! ou le langage de l'ineffable.

Expositions : 1962, Salon de la Jeune Peinture, Paris ; 1965, Le Gendre, Paris, (P) ; 1991, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, (P) ; 1992, Isy Brachot, Paris, (P) ; 2000, 2010, Jean Fournier, Paris (P).

R├ętrospective : 1988, FNAC, Paris.