Fiche de présentation

imprimer la fiche

MOSSET, Olivier

né en 1944 à Berne, Suisse ; 1964, s'installe à Paris ; 1966, éphémère association avec Buren* et Toroni*; 1977, vit à Paris et à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Cercle noir sur fond blanc, (1967), bandes colorée identiques sur fond coloré (1974), grand monochrome d'un émeraude raffiné (1978), décomposition de la couleur en menues pièces de puzzle, qui à distance, produit un monochrome scintillant, de même module, 1 x 1 m, soixante-douze fois multiplié (1990), carré posé sur sa pointe dans un autre carré, blancs tous deux mais dont l'un n'est visible qu'à la lumière rasante, G's Mission, (1986, MPSG), Sans titre, (1987, MAMVP), Pink Star, (1990-1992), rapprochement d'une peinture et d'un moquette roses violacés. Il poursuit de saison en saison, la même démonstration picturale, fondée sur la volonté théorique, proche du minimalisme*, de montrer les composantes de ce qui, assemblé ou transformé, forme la peinture. Douze toiles blanches font relief sur le mur blanc, à taille humaine, comme des issues inversées, (2001). Il use le plus souvent de la toile traditionnellement tendue sur châssis, mais ne refuse pas, occasionnellement, le shaped canvas*. Dans ce cadre, un rectangle horizontal de 3 . est entouré de demi-ovales ou de demi-angles obtus, (2005). Le choix des couleurs requiert toute son attention ; elles sont rares et doivent se marier entre elles ; le rose voisine l'orangé, l'émeraude le perle; cela l'en fait un proche de l'abstraction géométrique américaine*, du Stella* de la fin des années 1960, notamment. Des monchromes beige-gris, s'étirent sur plus de 5 m de long, (2011).

Expositions : 1967, Paris ; 1990, Gilbert Brownstone, Paris, (P) ; 2002, 2011, Filles du Calvaire, Paris, (P).