Fiche de présentation

imprimer la fiche

MIOTTE, Jean

né le 8 septembre 1926 à Paris, France; études d'ingénieur; 1947, se consacre à la peinture et fréquente les ateliers et les académies de Montparnasse*; 1978, ouvre un atelierà New York; vit à Pignans, Paris et New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Après une brève période figurative, il passe au début des années 1950 à une abstraction* lyrique selon le Schneider* de 1936, Texas, (1951, SGM). Il anticipe Jean Meyer*. Les coups de brosse circulaires alternent avec les lignes obtenues en ne se servant que de la tranche de l'instrument. La couleur est discrète et la composition se détache sur une toile préparée d'une teinte unie de basse tonalité. Seules sont retenues les applications de brosse, comme les coups anarchiques du peintre en bâtiment qui échantillonne; il peint alors de bord à bord, ménageant une éclaircie centrale, Délivrance, (1960, LMK) ou Ombres,(1963, MAMVP), plus dense que naguère. Se dépouillant de plus en plus, il en arrive soit à ne plus préparer la toile, mais à tracer les grands gestes expressionnistes* sur fond brut grège, Chrysalide, (1972, FNAC), soit à les détacher sur fond blanc, For No Reason, (1972, FNAC) ; ils sont lancés avec la force de leur articulation et un maximum de solution de continuité entre les différentes parties des graphismes,  la couleur monte discrètement en puissance, fut-ce la grise, (1977)., Sans titre, (1989).
En 1994, apparaît avec la première toile en noir et blanc, la lutte des ténèbres contre la lumière en même temps qu'il invente des triptyques de shaped canvas*. Et en 2005 encore. Il veille à équilibrer une violence asymétrique. Il est aussi lithographe depuis 1968 et sculpteur depuis 1977.

Expositions : 1957, Lucien Durand, Paris (P); 1959, Kunstverein, Cologn (G); 1962, Iolas, New York (P); 2006, Daniel Besseiche, Paris, (P).

Rétrospective : 1979, itinérante, en France et à l'étranger, particulièrement en Asie; 1992, palais des Arts, Toulouse; 1993, musée de Dunkerque; 1994, musée des Cordeliers, Châteauroux; 1998, galeries es Ponchettes, Nice; 2007, fondation Miotte, New York; 2009, Daniel Besseiche, Paris.

Musées : musée Miotte, Pignans, Var; fondations Miotte, Fribourg et Chelsea, New York.