Fiche de présentation

imprimer la fiche

LE BOUL'CH, Jean-Pierre

né le 10 mars 1940 à Toulon, Var, France ; enseigne aux Beaux-Arts d'Aubervilliers et de Boulogne ; 2001, meurt le 2 janvier à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il sert les mythologies de son temps, comme Monory*, dans les franges de l'hyperréalisme. Il parle de sexe et d'argent ainsi que de tout ce que celui-ci peut procurer. il mêle acrylique et collage et répète à quelques détails prês des dizaines d'ébats  légèrement modifiés, Quatrième seconde rouge, (1973-1976). A quatre mains avec Pierre Tilman*, ll apporte l'acrylique quand l'autre apporte le collage de mots.
Il use de photographies qu'il détourne grâce à des caches et un aérographe, Atelier ludique, (1978). En 1980, il change de style et de technique. Ses instruments deviennent les macules d'imprimerie, les bouillons de magazines. Il les traite au trichloréthylène pour en dissoudre les encres, puis les déchire en menus lambeaux qu'il ajuste et colle sur la toile, comme il y colle des fragments plus grands en prenant soin de ne pas les étaler de sorte que les plis lui procurent des reliefs dont il peut tirer parti. Réminiscences, ce sont des crucifixions, maigres et pathétiques comme des Giacometti*. Entrée en matière,,ce sont des fenêtres dans la muraille, entourées de papiers superposés, comme un entassement d'estampes au mur. L'abstraction* tient aussi à la dissolution des couleurs des papiers qui ont atteint une moyenne mordorée.

Expositions : 1963, Biennale de Paris; 1983, Fondation nationale des arts graphiques, Paris ; 1992, 1997, Area, Paris.