Fiche de présentation

imprimer la fiche

ENSOR, baron James

né le 13 avril 1860 à Ostende, Flandre, Belgique; Beaux-Arts, Bruxelles de père britannique ; 1876, Académie d'Ostende ; 1877-1880, de Bruxelles ;  1886, commence à graver ; 1923, élu membre de l'Académie royale de Belgique; 1929, naturalisé belge et anobli par Albert Ier ; 1947, élu membre de l'Académie suédoise des Beaux-arts ; 1949, de l'Académie brésilienne ; 1949, meurt le 19 novembre à Ostende; inhumé à Mariakerke.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Quoique relevant du XIXe siècle - il a 2 ans de plus que Munch* -, il est, comme ce dernier, à l'origine de l'art moderne. Durant le XIXe, il peint de manière impressionniste dans les teintes sombres de l'expressionnisme, captant la lumièreà la Turner.  En 1885, il change de siècle et peint d'un graphisme expressionniste* dans les couleurs de l'impressionnisme, les poussant jusqu'à l'acidité. Ses compositions grouillent de personnages bouffonants, masqués souvent, à tête de mort aussi,  Des toiles comme Terribles tribulations de saint-Antoine, (1887, MoMA), ou Foudroiement des anges rebelle, (1889, KMSKA), sont en avance, stylistiquement, d'au moins un demi- siècle.
De son oeuvre, la plus grande et la plus connue, vendue par les financiers Franck, Entrée de Jésus à Bruxelles (1888-1889, Getty), André Malraux écrit : "La couleur s'en détachait invinciblement et les femmes de ménage, le matin, balayaient de la poussière de chef-d'oeuvre." Cette toile, véritable monument national, que d'aucuns affirment être la première toile expressionniste*, a quitté le pays sans que puisse intervenir l'État.

Expositions : 1881, Janssens, Bruxelles, (G) ; 1894, Comptoir des arts industriels, La Royale, Bruxelles, (P) ; 1898, salon des Cent, Paris, (P) ; 1926, biennale de Venise ; 1927, Kestner Gesellschaft, Hanovre, (P) ; 1932, Jeu de Paume, Paris, (P) :

Rétrospective : 1899, 1929, Palais des Beaux-arts, Bruxelles ; 1920, Georges Giroux, Bruxelles ; 1983, Musées de Zürich et d'Anvers ; 1990, Petit Palais, Paris, (P) ; 1999, musées royaux des Beaux-arts, Bruxelles ; 2005, Shim Kunsthalle, Francfort ; 2009, Musée d'Orsay, Paris et Museum of Modern Art, New York.

Musées : Musée royal des Beau-arts, Anvers, la plus importante collection.

Bibliographie(s) : Herbert  vonGarvens-Gavensburg, Catalgieraisonné de l'oeuvre grav, Ludwig Ey, 1913, Hannovre.