Fiche de présentation

imprimer la fiche

BROOKS, Romaine

née en 1874 à Rome, dans une famille américaine ; 1893, Beaux-Arts, Rome ; passe sa vie entre Paris, Rome et Capri ; 1904, vit à Londres ; 1905, s'établit à Paris ; rosicucienne, elle considère que l'esthétique est la seule morale ; 1925, cesse de peindre ; 1970, meurt à Nice.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Son acuité psychologique de portraitiste a fait dire d'elle : "Voleuse d'âme". Pour commencer, elle emporte  un peu du symbolisme, Le Trajet, (1900, NMAA). Elle devient la portraitiste de la haute aristocratie et du milieu homosexuel des célébrités, Jean Cocteau à l'époque de la grande roue, (1912, MNAM). Progressivement, sans rien renier d'une précision des personnages que rien ne vient déformer et qui subit l'influence des Valori Plastici*, Gabriel d'Annunzio en exil, (1912) ou La Chèvre blanche, Elsie de Wolfe, (1914, château de Blérancourt). Dans la pose classique des femmes nues allongées, Vénus triste, (1917, NNG), au corps blafard dans un environnement sombre. La netteté de la figuration s'accompagne progressivement d'ue légère géométrisation du décor, Chasseresse, (1920, NMAA), ou de détail dramatisant à la Beckmann*, son contemporain, Selfportrait, (1923, ibid.). Tout cela dans une permanence gris-noir de la palette.

Expositions : 1910, Durand-Ruel, Paris ; 1931, Briant, Paris, (P) ; 2012,1917, Pompidou-Metz, (G).

R├ętrospective : 1925, Wildenstein, New York.