Fiche de présentation

imprimer la fiche

BLAKE, Peter

né le 25 juin 1932 à Dartford, Kent, Angleterre, Royaume-Uni ; 1946-1951, Beaux-Arts, Gravesend ; 1950-1956, Royal College of Art, Londres ; 1960-1962 et 1964-1976, enseigne à St. Martin's, Londres ; 1960-1963, à Harro ; 1961-1964, à Walthams ; 1969-1979, séjourne à Wellow, près de Bath ; 1979, s'établit à Londres.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il est un des précurseurs du pop* britannique, On the Balcony (1955-1957, Tate). Le graphisme, précis et simplifié, de vrais ou de pseudo-collages, la séparation des sujets sur le fond uni, un ensemble un peu gourd apparentent ce travail à celui des publicitaires ou en sont comme le catalogue. La pâte est quelque peu expressionniste*. Il accompagne Kitaj*, Siriol, She-Devil of Naked Madnes (1957). Avec Kim Novak Wall (1959), il passe au style net, fait de transpositions photographiques ou d'un portrait publicitaire, juxtaposés à des à-plats géométriques et à des titres graphiques. The Love Wall (1961, FCG) ou Toy Shop (1962, Tate) montrent une porte et une vitrine grandeur nature d'une boutique dont la devanture est faite de collages de cartes postales et de coupures de magazines, pour l'un, de jouets, pour l'autre. Il paraphrase Courbet, La Rencontre or Have a Nice Day, Mr Hockney (1981), sur un terrain où s'ébat la jeunesse à l'ombre d'un supermarché. H.O.M.A.G.E.-JJ MM RR KS (1991) est une suite fidèle du travail antérieur de trente ans, un syncrétisme de l'histoire de l'art dans des rapprochements audacieux et déconcertants, comme Marcel Duchamp's World Tour, Playing Chess with Tracey (2005), en plein désert... Et Joe Louis (2006), boxant sur fond nu, ramènent aux travaux d'un demi-siècle précédent. Il produit de nombreux collages aux situations humoristiques, appliqués sur des gravures de Paris, Paris Lowering an Elephant (2009), place Vendôme ou sur le Parvis de Notre-Dame.


Expositions : 1962, Portal, Londres, (P) ; 1984, 2009, Claude Bernard, Paris, (P) ; 2007, Tate Liverpool, (P).

R├ętrospective : 1973, Stedelijk Musem, Amsterdam ; 1983, Tate, Londres ; 2007, Tate Liverpool.


Oeuvres


The Love Wall-1961
The Love Wall-1961