Fiche de présentation

imprimer la fiche

BAUGNIET, Marcel-Louis

né le 18 mars 1896 à Liège, Wallonie, Belgique; 1915-1919, académie de Bruxelles; épouse Akarova*, dont il se sépare; 1929, se consacre principalement à la décoration d'intérieur; 1983, élu à l'Académie royale de Belgique; 1995, meurt le 1er février à Bruxelles.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : De premiers essais, en 1921, le font cubiste* de la sensibilité de Juan Gris*. Il naît à la peinture, deux ans plus tôt, l'année où s'ouvre le Bauhaus*. Il ne renonce pas à se référer au concret, L'Homme du rail, (1923), plus proche du néoplasticisme*, ou Les Joueurs de tennis, (1926, MRBABx), plus proche du purisme*, Contrepoint bleu, (1927, FNAC). Il se voue cependant à la non-figuration*, dans cette double mouvance, voire dans celle du constructivisme*, Soleil noir sur la plage, (1926). Il s'inscrit dans la ligne de Klee*, La Chute du temps, (1923, CCB), de Taeuber*, Jeu de carreaux vert, bleu, rose, (1926, CCB), de Mondrian*, Construction aux carrés bleus, jaune, vert, (1926) ou de Kupka*, dont il dit l'impression qu'a causée sur lui sa découverte; il le transmue et annonce ainsi Gaston Bertrand*, Orgues bien tempérées sur fond gris, (1932). De 1939 à 1965, découragé par le désintérêt du public, il s'adonne à une peinture figurative, précise et végétale. Puis il fait un retour sur lui-même : Intégration architecturale, (984), répète un style trouvé un demi-siècle plus tôt, le radicalise, Yannick Noah, (1980), rappelle comment peuvent se marier et fusionner l'abstrait et le figuratif, le cérébral et le naturel, dans une palette éternellement faite de tons clairs, oire tendres, et raffinés.

Expositions : 1929, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles.

R├ętrospective : 1996, Hôtel de ville de Bruxelles.