Fiche de présentation

imprimer la fiche

IKEMURA, Leiko

née en 1951 à Tsu, Mic, Japon; 1970-1972, Linguistique à l'Université d'Osaka ; 1972-1979, Art à Grenade ; 1979-1983, à Zurich ; naturalisée suisse ; 1983-1984, à Nuremberg ; 1985, s'installe à Cologne ; 1991, enseigne aux Beaux-Arts de Berlin.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculptrice

Présentation : Elle se consacre surtout à la figure humaine, Dolorès, (1998). À l'huile, en la tamponnant, fillettes debout ou couchées sur une ligne d'horizon floue comme sont floues les parties qui composent le corps, chevelure, visage, corsage et jupe dans leur fondu enchaîné. Ses figures, au visage aveugle, penchées sur l'horizon, Lago, (2004), ou Double figure, (2002). Avec une couleur de prédilection, bleu ciel, noir et beige, elle travaille beaucoup sur toiles de jute non préparée ce qui concourt à accentuer l'aspect vaporeux des oeuvres, notamment de ses paysages Mizuumi, (2004), ou Twilight, (2004), mer et ciel. Ses oeuvres sur papier ont le coulé d'un Munch* ou l'envol d'un Chagall*. Marian, (2010), une tornade orangée ou encore un ectoplasme dans la nuit avec son aura, (2011).
La sculptrice -de 1984 à 1990- travaille pour la terre cuite et plus rarement pour le bronze. La terre, cuite et émaillée, pour des sculptures vides, sans tête, dont le tronc seul sert de base, qui traduisent l'ébahissement ou le chagrin enfantin., (2000) ; ensuite pour des cônes surmontés de figures baroques, Wu-San, (2004). Le bronze, plus hiératique pour Femme à l'oiseau, (1999), dotée d'oreilles de lapins, ou Statue bouddhique, (1999), et aussi des têtes ébauchées se terminant en racine de carotte dans laquelle on ne veut pas voir des viscères pendants

Expositions : 1980, Pablo Stähli, Zurich, (P) ; 1988, Hara Museum, Tokyo, (G) ; 1987, 2002, Karsten Greve, Cologne, (P) ; 1989, Scholz, Bruxelles, (P) ; 1994, 2011, Karsten Grève, Paris, (P).

R├ętrospective : n