Fiche de présentation

imprimer la fiche

CLAISSE, Geneviève

née le 17 juillet 1935 à Quévy, Nord, France ; 1954, commence à peindre ; 1958, atelier d'Herbin.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Collaboratrice et petite-nièce d'Herbin*, elle ne se départi jamais de ses recherches en abstraction* géométrique dans le champ de l'art construit*. À ses débuts, elle lorgne vers des effets optiques à la Vasarely*. De la fin des années 1950 et pendant vingt ans, elle associe des tétragones et des pentagones de couleurs primaires, qui jaillissent de la toile blanche dans toute leur pureté ; parfois une superposition partielle produit un camaïeu corrigeant l'unicité du ton; des géométries dont seuls les contours sont tracés en noir accentuent la vacuité. Au commencement, elle se contente de rectangles colorés rangés horizontalement (1959), pour aboutir à des inclinaisons de carrés incurvés, disposés en écailles, vert et rouge (1975). Dès le milieu des années 1960, elle est portée au noir et blanc : des jetés de triangles aplatis et allongés, reliés entre eux par des traits fins et réguliers, Croix du Sud, (1966). Des cercles qui se mangent jusqu'à laisser apparaître un croissant, ou une ombre d'éclipse, Cercles, (1969-1970 ); d'autres enferment un anneau, (1970-1974) ; le plus souvent dans des couleurs soutenues. Elle passe à des variations sur le carré ; simples traits avec solution de continuité, entourant des carrés de couleur primaire, noir et blanc, en toute orthogonalité, (1978-2003), ou inclinés comme une pluie, (2004) ; carrés articulés l'un à l'autre par un angle qui pourrait être la schématisation grossie des centaines de milliers de fois de particules subatomiques, Concentration de quark, (1990) ; cette peinture est un jeu de ma-jong, aux bâtonnets rangés, dont le contour est parfois rempli de primaires superposées, rarement, en pourpre. Sculpteur, avec Vela,(1967), trépied d'angles aigus dressés, avec Mouvement stationnaire, (1974), mur d'acier poli aux plis visibles ; avec Quart rouge,(1975), quatre carrés aux bords incurvés entourant un carré de vide ; avec Linéaire, (1976), double tringle coudée et pour l'assise et dans leur trajet vers le haut. Une barre en biseau rouge et noire et une simple barre noire, Rythmenormé, (2013)

Expositions : 1958, Caille, Cambrai, et Heller, Paris (P) ; 1961, 2005, Denise René, Paris (P) ; 2011, Marino, Paris, (P).

Musées : Musée Matisse, Le Cateau, 6 oeuvres.