Fiche de présentation

imprimer la fiche

SHAW, Raqib

né en 1974 à Calcutta, Inde ; 1998-2002, Saint Martins College of Art, Londres ; vit à Londres.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : De bord à bord, grouillant de personnages, dans la brillance d'une peinture industrielle mais aussi de perles de fragments de cristal, de touches d'or, il recrée Garden of Earthy Delight, (2004), autrefois traité par Jérôme Bosch ; mais toutes les figures enfouies dans une végétation foisonnante ont une tête animale ce qui atténue les débordements sexuels, les allégorise ou les banalise par intégration tel que le conçoit l'hindouisme. La même technique, la même transposition animale pour un triptyque sur papier, Henry VIII, Jane, (Seymour) and Anne (Boleyn), (2006), ou pour des chinoiseries décoratives et symétriques, Reflections, (2006). Le seule allusion à l'humanité comme telle est le tondo d'une vanité dominant deux panneaux Altar Piece, (2006). Il reconstitute les singeries du XVIIIè siècle les transformant d'ailleurs en "animaleries" à coup de graphite, d'acrylique, d'émail, de strass ; de grands ensemble ayant pour socle un ameublement empire,, ironisant sur l'le sacre de l'Empereur ou plus probablement sur celui de Bokassa 1er, (2012). Il reprend, toujours sur console empire un animal doté d'un appendice humain.
Il est sculpteur dans un viol de corps humain à tête d'oiseau par un homard, Maquette, (2006). Il rôde autour du kitsch*, tout en le transcendant.

Expositions : 2004, Victoria Miro Londres, (P) ; 2005, Deith Projects, New York, (P) ; 2006, Tate Britain, (P) ; 2008, Metropolitan Museum, New York, (P) ; 2009, Kunsthalle,Vienne, (P) ; 2012,Thaddeus Ropac, Paris, (P).