Fiche de présentation

imprimer la fiche

TUTUNDJIAN, Levon

né en 1905 à Amassia, Arménie turque; Beaux-Arts d'Istanbul; 1923, s'installe à Paris; 1930, membre d'Art oncret* puis d'Abstraction-Création*; 1968, meurt le 1er décembre à Paris; 1969-1987, son atelier est dispersé par Me Robert à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : ŒUn oeuvre partagée simultanément entre le surréalisme* et l'abstraction* géométrique, et à ce titre, detinée singulière, déconcertante. Du surréalisme, on retiendra des figures à la Delvaux* dans des paysages à la De Chirico*. Dès 1926,Composirion, gouache et dessin, médaylles pendnanes à des rubans,  et encore en 1929, avec des gouttes d'eau agrandies aux dimensions d'ectoplasmes sur fond noir ou un os percé d'une aiguille et frappé d'un mince anneau rouge, des tracés automatiques entourant des proliférations cellulaires, il est surréaliste abstrait*; en 1950, figuratif, avec un paysage vu au travers du trou de l'équerre. Simultanément, depuis 1925, le rond est sa forme ftiche. Il frappe des taches, nuages, vaporisation de minces figures géométriques que l'on croirait empruntées à Klee*, cercles, courbes, angles; des collages de carte postale banale s'accompagnent d'une pastille rouge et d'une pastille noire, Portrait de Louis Pasteur, (1925); des reliefs rassemblent des demi-sphères en ronds convexes et concaves, sur un tondo, (1929) ou un ressort détendu sur plaque de couleur métallique, (1929); en 1927-1929, il crée des collages, bas-reliefs faits de cercles etde lignes en fil de fer, les ronds prenant la forme de demi-bols, de sections de tubes. En 1927 et 1928, il fait s'" envoler " une ligne ectoplasmique au milieu de la rigueur de lignes en perspectives, il marie la rigueur à la fantaisie, celle de poulpes u celle de nuages servant de support aux géométries fines. Et simultanément, il pratique la non-figuration du neo-plasticisme* mais en hérétique, puisqu'il intègre la perspective grâce aux dégradés. En outre, à ses débuts, avant qu'il ne vienne en France,il pratique l'expressionnisme* et l'abstraction tachiste*. Et il ne faut pas oublier ces visages qui apparaissent ébauchés à peine dans la matière craquelée. À compter de 1932, viennent des huiles.

Expositions : 1926, galerie surréaliste, Paris, G); 1933, Léonce Rosnberg, (P); 2007, Le Minotaure, Paris, (P).