Fiche de présentation

imprimer la fiche

CHIA, Sandro

né le 2 avril 1946 à Florence, Italie ; 1962-1967, Institut d'art de Florence ; 1967-1969, Beaux-Arts de Florence ; 1970, s'établit à Rome.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Se situant dans l'arte povera* jusqu'en 1977, il vient à la figuration, celle de la trans-avant-garde*.Il peint d'amples figures, contemporaines - ce que l'on eût appelé autrefois des scènes de genre-, L'Artificier sautant à la guerre sur sa propre charge, (1979-1980, BvB), mythologiques ou mythologisées, Porteur d'eau, (1981, Tate), ou Pisellino, (1981, Saat.), avec un sens plastique des académies, de la couleur, de la construction baroque en plongée, Le Visage scandaleux, (1981, Kunsthalle, Bielefeld). Ses perspectives outrées sont encore accusées par une microcéphalie, Le Radeau téméraire, (1982, HB). Il ne réussit pas toujours à éviter quelque naïveté comme la croix dans le ciel de Coup de foudre, (1983) ou la larme du Voyageur mélancolique, (1983), ni à faire totalement litière de l'anecdote qui fait écran au mystère. Il se rapproche de Matisse*, pour le trait et pour la couleur, dans Le Couple aux raisins, (1990). Ses peintures de visages, que l'on ne peut assimiler à des portraits, marquent la diversité des dons et l'assimilation des influences : Chagall*, le cubisme*, Picabia*, pour des variations de jeunes gens aux cheveux bouclés et au bas de visage bouffi. Les corps rouges des années 95, les visages ombrés de jaune et de vert, le ciel bleu dans lequel passe un vol d'oiseaux symbolique, les feuillages et les pampres en font un peintre de feu, Garibaldi jeune, (1996) remplit à l'équerre un tableau horizontal, d'une masse sculpturale. Avec le nouveau millénaire, il rejoint le cubo-futurisme*, Figure féminine, (2001) ou Homme en rouge, (2002).
Il est aussi, , sculpteur, Figura, (1946, un géant à massue couvert de rugosité,marines ; L'Europe et la Mer, (1985, Promenade des Arts, Nice). En 1993, il décore un autobus bruxellois.

Expositions : 1971, La Salita, Rome ; 1983, Daniel Templon, Paris, (P) ; 1996, Thaddeus Ropac, Paris, (P).

R├ętrospective : 1984, Musée d'Art moderne de la ville, Paris, et Metropolitan Museum, New York ; 1993, Nationalgalerie, Berlin.