Fiche de présentation

imprimer la fiche

TCHELITCHEV, Paul

né le 21 septembre 1898 à Kaluga, Russie ; autodidacte ; décorateur de téâtre , 1917, gagne Kiev ; 1920, rencobtre Serge Daghilev à Paris ; 1921, vit à Berlin ; 1923, s'installe en France; 1939-1945, vit aux États-Unis ; 1957, meurt le 31 juillet à Frascati, Italie.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Il débute par la Nouvelle Objectivité*, Autoportrait, (1924, musée des Beaux-arts, Nancy ; La Petite fille aux papillons,(1934). Femme à la fenêtre, (s.d.), pare la réalité d'une atmosphère surréalisante. Surréaliste*, il peint d'une manière précise et minutieuse des girations, des torsions, des spirales, des entrelacs, dans un style décoratif, peu éloigné des futuristes*. Phenomenon, (1939, MoMa), de grande dimension.  Composition, (1930), de teintes pâles diaphanes, aux deux personnages dont les visages sont encadrés comme tableaux dans tableaux. Le Portrait de Joëlla, (1937), à la manière du voile de Véronique, rend sans emphase, le pathétique. Lors de son séjour à Berlin, il est décorateur de théâtre ; des Ballets russes*, (1928) ;  d' Ondine de Giraudoux, (1939).  La Moisson, (s.d), corrige le réalisme socialiste *, une énorme main en premier plan précède un corps en fuite vers la microcéphalie.
On lui connaît des aquarelles érotiques. Durant son séjour aux Etats-Unis, il agence des bois flottés.

R├ętrospective : 1942, Museum of Modern Art, New York.

Citation(s) : On a dit :
- Le peintre Tchelitchev, qui était croyant [...] allait d'ami en ami après la guerre pour demander qu'on lui rendît ou qu'on détruisît les aquarelles qu'il jugeait trop audacieuses. Elles étaient souvent admirables. Deux ans plus tard il était mort. (Julien Green, 4 août 1965).