Fiche de présentation

imprimer la fiche

GALAN, Julio

né en 1959 à Muzquiz, Coahuila, Mexique ; 1970, s'installe à Monterrey ; 1978-1982, études d'architecture ; vit à Monterrey et à New York.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Ses toiles impénétrables adoptent les couleurs et les tonalités des objets amérindiens. Elles s'abreuvent aux sources les plus diverses, de la culture précolombienne à celle du cinéma en passant par l'onirisme surréaliste*; sans dout leur commun dénominateur est-il le kitsch tragique et monstrueux : adolescence perdue, boxe, travestisme, ondinisme, superstitions. Les figures se détachent dans un univers fourni de papiers peints, de carpettes de massifs de fleurs. Il peint aussi bien ds petites filles modèles, ou des garçons en uniforme de collège, fardés, Arrache-moi une dent (1994, Mus. de Monterrey), qu'un visage désespéré en gros plan ou la répétition d'un autoportrait léché, dans des croisillons. Souvent, il perfore fictiement de lunules les toiles ou les bois sur lesquels il peint, créant dans la représentation des solutions de continuité, les vides d'une pièce de puzzle manquante ou des formes en papillons noirs, qui n'empêchent pas la lecture de l'ensemble mais l'oblitre; c'est une application de son don pour le trompe-l'oeil dont il parsème, en relief aussi, ses tableaux, quitte à leur imposer un objet confondu avec la peinture. Il s'inspire aussi des tableaux des grands maîtres, La Cène de Vinci, par exemple,I'm Not Hungry (1999), la reproduisant comme base, pour ensuite la polluer de macules et de collages. D'aucuns le classent parmi le néomexicanisme*.

Expositions : 1980, Arte Actual, Monterrey, (P) ; 1989, Les Magiciens de la Terre, Paris, (G) ; 1995, 1999, Thadaeus Ropac, Paris, (P).