Fiche de présentation

imprimer la fiche

DEL MARLE, Félix

né le 21 octobre 1889 à Pont-sur-Sambre, Nord, France; Beaux-Arts, Valenciennes et Paris; 1913, rencontre les futuristes* et lance un manifeste futuriste parisien; 1914-1918, s'engage aux armées ; 1924, se réclame du musicalisme*; 1926, rencontre Mondrian*; 1929, arrête de peindre ; 1930, se convertit au catholicisme et peint des sujets religieux ; 1942-1945, adhère au surréalisme*; 1945, revient au néo-plasticisme*; 1946, co-fonde le salon des Réalités Nouvelles*; 1952, meurt le 2 décembre à Bécon-les-Bruyères, Hauts-de-Seine.
signature : jusqu'en 1913, A.F. Mac Delmarle ; depuis, Delmarle.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Attiré par le futurisme en 1912-1913, teinté de postcubisme*, Le Port, (1913, musée de Valenciennes). Kupka* l'entraîne vers une abstraction* lyrique en 1913, et jusqu'en 1925. De 1926 à 1928, il effectue des recherches plastiques avec des matériaux nouveaux, à la manière de Domela*. En 1930, il est réaliste*; Les Archers, (s. d., musée de Valenciennes) doivent être de cette période, stylisation et allégories dans une pâte grumeleuse, claire, avec des sujets à la flamande se détachant sur fond uni, sous influence du purisme*. Et Le Deuil basque, (1932), trois femmes enveloppées de noir de la tête aux pieds, hormis les mains, Le futurisme s'affirme, Les Six jours du patineur, (1913, YUAG), quand l'acier fait jaillir la glace. En 1942, il se retrouve surréaliste ; silencieux en 1945, il recommence à peindre en 1946 pour faire de l'abstraction géométrique, d'inspiration constructiviste*, Composition III, (1946, musée de Calais), Composition, (1947, musée de Valenciennes), l'une en deux, l'autre en trois dimensions. Construction, (1948), sorte d'astrolabe plat. Esprit vibrionnant, il laisse son nom sur de nombreuses oeuvres de genres contradictoires.

Expositions : 1913, Clovis Sagot, Paris, (G) ; 1914, Salon des Surindépendants, Paris ; 1973, Jean Chauvelin, Paris, (P) ; 1946, Salon des Réalités nouvelles, Paris;  1951, Bruxelles, (G).

Rétrospective : 1953, Salon des Réalités nouvelles ; 1996, Musée Matisse, Le Cateau ; 2000, Musée des Beaux-arts, Grenoble.