Fiche de présentation

imprimer la fiche

ACCARDI, Carla

née en 1923 à Partanna, Trapani, Sicile, Italie ; 1946-1947, Beaux-Arts de Palerme et de Florence ; travaiile avec Guttuso* à Rome ; crée Forma 1*, en réaction contre le Novecento*; 1951, séjourne à Paris ; épouse Antonio Sanfilippo, peintre ; 2014, meurt le 23 février à Rome.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste - Peintre

Présentation : Sa peinture s'abstrait* de la réalité, puis devient non-figurative, proche, à compter de 1954, de l'art optique*. Elle joue alors un rôle déterminant dans la réaction contre la figuration. Trois périodes, trois techniques. Elle peint de la même manière des installations, sur support plastique, Tente, (1965) qui annonce l'arte povera*, ou Trois tentes, (1969, MNAM), faisant appel, dès le début de la décennie à la peinture fluorescente et au sicofoil, équivalent du rhodoïd, matériaux réputés vulgaires ; puis ce sont des châssis peints et retournés ou des rhodo peints sur ces châssis, Point et rayon, 1972), dans l'esprit conceptualiste*; souvent son motif sera le V d'un envol de pinceau. Elle réalise des environnements comme moyen d'élargir le champ pictural au delà du chevalet, les tentes en sont un exemple quand on peut y pénétrer. compter du milieu des années 1960, elle peint des motifs sur toile, Stella, (1964), double étoile de David, ou des géométries non euclidiennes, revenant ainsi aux signes de ses tout débuts, Ambiance orange, (1967, Str), ou matériel de page en plastique bariolé régulièrement du même orange et encore Sans titre, (1989) ou Emaillé et pointé, (2000), au vinyle de palette limitée.

Expositions : 1947, Rome (P); 1950, L'Age d'Or, Rome, (P); 1956, Stadler, Paris (P); 1964, biennale de Venise ; 202, Musée d'art moderne de la ville, Paris, (P).