Le Delarge, le dictionnaire des arts plastiques, modernes et contemporains

Fiche de présentation

PARK, Kwang-Sung
né le 3 novembre 1962 en Corée; Beaux-Arts; 1992, vit au Perreux et à Séoul.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il monopolise le rouge sang de bœuf dans la première moitié des années 90. Il en remplit la plus grande surface de la toile, dans laquelle sont piqués, çà et là, des animaux-objets, des colonnes, un bout de ciel, largement étrangers les uns aux autres. La surface rouge lui sert également à créer l'espace en y insérant une autre surface aux contours irréguliers, grise et guillochée, qui crée une sorte de perspective. Les figures, comme jouets d'enfants, sont plantées à cheval sur les deux surfaces. À la fin des années 90, il passe au noir pour y faire apparaître mystérieusement des visages de grandes dimensions, 2 m2, furtivement sur une toile de cinéma très ancienne. La lumière qui modèle les traits saillants n'est pas parvenue aux orbites restées dans l'ombre profond, yeux fermés d'un bel endormi? yeux morts, d'un masque funéraire? yeux tournés vers l'intérieur d'un méditant? Des paysages réduits à leur ligne élémentaire de l'horizon, à leur ciel chargé, où s'affrontent la nuit et le crépuscule dans une science de la nuance.

Expositions : 1987, musée Seung-Nam, Séoul (G); 1991, Ballangoll, Séoul (P); 1994, Point Rouge, Paris (G); 1998, Grande Arche, Paris (P); 1999, Florence Touber, Paris (P).



© 2012 - ledelarge.fr
Le Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains
Avec le soutien de la fondation XYZ