Fiche de présentation

imprimer la fiche

DERREY, Jacques

né le 22 septembre 1907 à Toulouse, Haute-Garonne, France, fils de Juliette Pommier-Derrey* et petit-fils de Félix Pommier*; 1927-1928, Beaux-Arts de Nantes ; 1930-1935, de Paris ; 1936, 1er grand prix de Rome de gravure ; 1937-1939, villa Médicis, Rome ; enseigne la dessin à Polytechnique ; 1975, meurt le 17 mai à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Graveur - Peintre

Présentation : Graveur reconnu, il donne des des planches d'une grande netteté linéaire, sans la moindre ersailles, (1950), qui succède à ce qui semble exceptionnel, Le Conquérant, (1941), Marc-Aurèle à cheval, vu de dos, foulant des gisants encore vivants dont le vêtment paraît moderne; eu égard à la date on peut y voir une allégorie tumultueue, sous un ciel d'orage. Il est également l'auteur de plus de cinquante timbres pour les postes françaises, (ca. 1970). Le peintre est tout aussi strict que le graveur. Il commence par des portaits, classiques mais non académiques, entre la Nouvelle objecivité*et l'art photographique, dont il retient la pose étudiée, Autoportrait, (1927) ou Félix Pommeir, (1929) et continue avec l'hiératique Juliette, ma mère, (1950), vue de profil sur fond noir. Il excelle dans les prise de vueoriginales, Petite séance de nuit, (1945), toile vierge au premier plan, modèle et ombre de celle-ci sur le mur. Il est aussi paysagiste urbain ou rural, privilégiant les premiers plans dépouillés et envahissants qui mettent en vedette les monumets ou les sites aux proportions réduites, d'un touché toujours aussi net, Villa Médicis, (1938); ici encore les mises en pages sont originales,Ruelle de Bastia, (1960), une échappée étroite sur le port coloré, au delà de murs neutres, un sorte "d'entrevue", ou encore le déploiement de la baie en demi-cercle, Centuri, (1962), inanimée comme ses autres veduti et de la même pureté de facture. Paysagiste industriel aussi, à l'art précisionniste*, et peintre d'intérieurs qui se joue es portes ouvertes sur des enfilades et des miroirs.

Expositions : 1958, gal. Marseille, Paris; 2006, fondation Taylor, Paris.

R├ętrospective : 1993, Fondation Taylor, Paris.