Fiche de présentation

imprimer la fiche

COLIN, Paul

né le 27 juin 1892 à Nancy, Meurthe-et-Moselle, France ; architecture et arts appliqués aux Beaux-Arts de Nancy ; Beaux-Arts, Paris ; ca 1920, crée une école qui forme nombre d'affichistes ; enseigne aux Arts décoratifs de Paris ; 1985, meurt à Nogent-sur-Marne ; 2010, dispersion de collection par Me Francis Faure à Rambouillet.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il est avant tout l'affichiste de La Revue nègre, qu'il transpose parfois en peinture ; noir, blanc et rouge, ses figures goguenardes se détachent sur fond nu, La Revue Nègre, (1925, château de Blérancourt), trois personnages en pyramides ou Le Tumulte noir, (1929), un noir paraissant en frac sur la scène triangularisée par un spot. Il s'inspire de la répétition futuriste* pour Peugeot, Accélération, (1935).  Les femmes qu'il déshabille sont éclairées par un jeu de teintes discrètement opposées : gris-violet, beige-jaune, vert-bleu. Elles portent en elles une trace à peine perceptible de cubisme*. Pelleas et Mélisande, (1942). Leur modelé engageant se retrouve dans les fusains préparatoires.  Il suit la modernisation schématisante, SNCF, (1947) et n'abandonne pas l'épopée coloniale, Soldat d'Afrique, (1947), la chéchia rouge occupant la majeure partie de la surface, sur des yeux dont le blanc porte de minuscule drapeaux tricolores. Peintre de la Revue nègre, (1925), au mouvement de la hâte, bicolore, ou de Reconstruction, (s.d.), Marianne cubisée.

Expositions : 1972, Drouant, Paris.