Fiche de présentation

imprimer la fiche

VOLTI, ( Antoniucci Voltigerno, dit )

né le 1er janvier 1915 à Albano, Italie, d'une famille émigrée en France depuis 1905 ; nationalité française ; 1928-1932, Arts décoratifs de Nice ; 1939-1943, mobilisé ; 1950, enseigne aux Arts appliqués, Paris ; 1985, frappé d'une attaque cérébrale ; 1989 décède.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Sculpteur

Présentation : Ce sculpteur de la femme a commencé (et continué) une oeuvre religieuse. Martyr chrétien, (1936, fond. Volti, Villefranche-sur-Mer, ou FVM) comme Jeanne d'Arc, (s.d., ibid) ou Pietà, (s. d., ibid) ne se départent jamais d'une douceur, d'une tendresse qui les mène parfois à une esthétique à contre-emploi. Seul L'Otage, (s.d.,ibid.) exprime le drame de la situation. Toutefois l'immense majorité de l'oeuvre est consacrée à la femme. On sent deux influences, Bourdelle*, Maternité d'Île-Rousse (1954, FVM), et Maillol*, Germinal, (1976, fibid.) ou Nu barbare, (1980, ibid). Mais il s'en libère parce qu'il résume en lui une bonne part de l'histoire de la sculpture : dans les années 70, ses rondeurs outrepassées renvoient à celles de la Vénus Hottentote et lorsque, en 1964, il se rappelle Maillol, c'est avec plus de robustesse dans la souplesse, évitant la pose érigée pour lover ses femmes, et les dotant de visages étrusques au cerne légèrement aplati et aux yeux en amande. Un certain maniérisme ne lui est pas étranger, soit dans les écarts de jupe de Maternité Cachan, (1965, FVM), soit dans des élongations de Maternité double, (1978, ibid). Il lui arrive de quitter toute référence à la perfection des antiques et à jouer du bronze de manière dramatique pour faire surgir un visage d'un tronc d'arbre, Genèse, (1968, fibid), ou du cuivre martelé de manière rigide et ironique, Le Robot,Cavaliers du ciel, (1978, ibid) ou (1980, ibid), trois figures assises dans la rigidité de pions.

Expositions : 1946, Breteau, Paris (P).

Rétrospective : 1983, Palais des Congrès, Angers.

Musées : Fondation Volti, Villefranche-sur-Mer, 113 pièces.

Lieux publics : Harmonie, carrefour Turbigo/Réaumur, Paris ; Nikaïa, 1985, parvis du palais des Congrès, Nice.

Citation(s) : Il a dit :
- On m'a apparenté à Maillol, ce qui n'est pas tout à fait juste. Maillol est un charnel. Moi, je suis un architecte de lasensualité.