Fiche de présentation

imprimer la fiche

ZARKA, Raphaël

né en 1977 à Montpellier, Hérault, France ; 1999, Winchester School of Art ; 2002, diplômé des Beaux-arts de Paris; 2008, prix Ricard ; vit à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Vidéaste

Présentation : Pas comme les autres ! Il accroche sa caméra à une girouette et la laisse filmer les toits de la ville, (2003). Partant de l'idée émise par Roger Caillois qu'il y a un nombre fini de formes dans le monde, il part les explorer. Galilée invente le Padova, (2008, MNAM), plan incliné pour calculer l'accélaration de la chute des corps ; il  se perd, est reconstitué au XIXème siècle et se trouve  transformé en sculpture par Zarka. Il donne le Rhombicuboctaedres, (2009), ou deux pyramides soudées par la base, mot introuvable dans quelque dictionnaire que ce soit  quand rhombos signifie  le losange ; il le reconstitue également après avoir remarque qu'il sert de brise-lames à Sète ou comme bibliothèque à Minsk. Le Cénotaphe d'Archimède, (2011), est constiué de deux tours vrillantes en briques, jointes par leur base et leur sommet. Il en dresse une collection d'images qui, transformée en affiche devient, oeuvre d'art, multipliée, à disposition du public. Nihil novi sub solae, prouve-t-il. Encore que pour la réplique de la Draisine, (2009) d'un aérotrain les deux motos sont placées en sens inverse, sans doute pour ne mettre en marche que l'une d'elle.

Expositions : 1998, Confluences, Nîmes ; 1999, Side by Side, Shaw School of Arts ; 2003, Ensba, Couvent des Cordeliers, Paris, (G) ; 2009, Le Plateau, Paris, (G) ; 2010, Palais de Tokyo, Paris, (P) ; 2011, Grand café, Saint-Nazaire, (P).