Fiche de présentation

imprimer la fiche

BOUCHARD, Henri

né le 13 décembre 1875 à Dijon, Côte-d'Or, France ; 1894-1895, académie Julian, Paris ; 1895-1901, Beaux-Arts de Paris ; 1901, Prix de Rome; 1902-1906, villa Médicis, Rome ; 1907, première, de très nombreuses commandes officielles ; 1910-1928, enseigne à l'académie Julian ; 1914-1919, mobilisé aux armées;  1929, enseigne aux Beaux-Arts de Paris ; 1930, élu membre de l'Académie des Beaux-arts d'Anvers; 1933, de Paris ; de Belgique ; 1939-1945, la guerre arrête sa création ; 1941, se rend en Allemagne à l'invitation nazie ; 1945, suspendu d'enseignement aux Beaux-arts ; 1948-1960, reprend la sculpture de manière ralentie ; 1960, meurt le 30 novembre à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Sculpteur

Présentation : Son Forgeron au repos, (1907, MoMA) est représentatif de la période naturaliste où, dans la foulée d'un Constantin Meunier, il célèbre le monde du travail. Le Monument de la Réformation à Genève, (1917) - en commun avec Landowski* - indique une transition vers le hiératisme, qui culmine dans son Apollon, (1938, MBB), qui doit beaucoup à Bourdelle*. Il y a encore sa manière Art déco*, avec ses nus entourés de motifs décoratifs, ces femmes à enfants ou à biches qui ont à la fois pureté et langueur plus que maniérisme. Son oeuvre architecturale intègre ses bas-reliefs aux monuments.

Expositions : 1905, Salon des Artistes français, Paris.

Musées : La Piscine, Roubaix, 1296 numéros, et reconstitution à l'identique de son atelier parsien.

Lieux publics : 1908, Mur de la Réformation, Genève; 1936, monument à Aristide Briand, Quai d'Orsay, Paris; 1937, tympan de Saint-Pierre de Chaillot, Paris et statuaire; 1937, Apollon, terrasse de Chaillot, Paris.