Fiche de présentation

imprimer la fiche

FONTCUBERTA, Joan

né le 24 février 1955 à Barcelone, Catalogne, Espagne ; 1972-1977, sciences de l'information à l'université autonome de Barcelone ; 1975-1976, enseigne à l'atelier d'art photographique ; 1978, Prix national de la photo ; 1979-1986,enseigne  à la faculté des beaux-arts de Barcelone; 1993, à l'Université Pompeu Fabra, Barcelone ; 1990, à l'Art Institute, Chicago; 1996, dirige les Rencontres internationales de la photgraphie d'Arles ; 2003-2004, enseigne à l'Université de Harvard ; Prix national espagnol de la photographie ; vit à Barcelone.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Photographe

Présentation : Sa préoccupation dominante c'est de démonter la fausse promesse de réalité que promet la photo. Marqué par le surréalsme*, il commence à photographier pour la presse, en 1974. A compter de 1978, il produit des photogrammes*.
Avec Herbarium,(1982-1984), il entreprend son oeuvre de dérision. Ici, il s'agit de paraphraser Karl Blossfeldt*, le documentariste de la flore ; pour se faire il compose à s'y méprendre, avec des déchets, des fleurs qui paraissent vraies. Puis c'est Fauna, (1985-1989), en collaboration avec Pere Formiguera*, c'est aux planches scientifiques de Hans von Kubert, -tirages, dénomination, classes, etc.- qu'il s'attaque en inventant des données farfelues. Il travaille à coup de clichés de très gros plans, lacérés et découpés, imprimés en noir et marron. Oeuvrant d'une manière plus classique, il montre des pages en braille des grands textes de l'humanité de l'Apocalypse aux Misérables, et les reliefs des points forment une oeuvre abstraite*,Tao Te CXhing, (1999). Orogenèse, est une série de vastes sites montagneux, dans laquelle intervient l'ordinateur : soi une réserve de données qui permettent la modèlisation militaire d'un territoire; soit, ensuite, les chiffres les plus aléatoires, le numéro de Sécurité sociale de l'artiste, par exemple; l'intervention des deux aboutit à des paysages en couleurs, virtuel quand on vous le dit, mais ayant toutes les apparences de la réalité désertique, et les reliefs des points forment une oeuvre abstraite*, Securitas, (2001). Non daté, Miracle & Co, reportage dans un monastère de Carélie, sur une pseudo-école dont le programme est l'apprentissage de la fabrication des miracles. Des especes disparues, mais ce sont des hybrides imaginaires comme des centaures ou des licornes.
Il veut arracher à l'image l'autorité qu'elle tire du prétendu rendu de la réalité désertique, Securitas, (2000).

Expositions : 1974, Espagne ; 1991, Zabriskie, Paris, (P) ; 1992, Tokyo ; 2002, Nathalie Pariente, Paris, (P) ; 2014, Mason européenne de la photographie, Paris, (P).