Fiche de présentation

imprimer la fiche

LAURENS, Jean-Pierre

né le 18 mars 1875 à Paris, France, fils de Jean-Paul Laurens, peintre, frère puîné de Paul Albert et frère aîné d'Henri Laurens*; Beaux-arts de Paris chez Bonnat ;1900, voyage en Algérie ; 1914-1918, blessé et prisonnier de guerre : 1948, enseigne aux Beaux-arts de Paris ; élu membre de l'Académie des Beaux-arts ; 1929, frappé de paralysie du bras droit ; 1932, meurt le 23 avril à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Il commence par le réalisme avec Intérieur, (1907, Md'O), dépouillé néanmoins, le lit, le mourant, un enfant, un crucifix. En 1912, il débute une carrière de portraitiste mondain, traditionnel au début, sans affectation, et gardant la nudité du décor, Portrait de Madame Charles Péguy, (1923), tout enveloppée de voiles de deuil ou Portrait de la comtesse J. de M. (1932). Il est peintre religieux dans la veine de Maurice Denis, dans une composition toujours aussi dénudée, L'Annonciation, (1929-1932, Muée de Chartres). Dans un esprit légèrement plus expressionniste*, mais toujours aussi essentiel, il peint les cartons des fresques de N-D. du Calvaire à Châtillon sous Bagneux, exécutées par Genieis* à titre posthume.

Expositions : 1899, Salon des artites français, Paris.