Fiche de présentation

imprimer la fiche

PAPETTI, Alessandro

né en 1958 à Milan, Lombardie, Italie; étudesde lettres; 1980, se consacre à la peinture.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Son trait expressionniste*, ténu, traîné, volontairement hésitant est répété de sorte que les figures paraissent trembler dans leur grisaille misérabiliste, de sorte que les intérieurs désolés, non parnature mais par volonté, reflètent la psychologie hypocondriaque de l'occupant-absent. La vacuité des salons rocailles ou des nefs baroques sous coupole, en plongée, en contre-plongée, se prête à cette approche contournée et brisée à la fois. Auxquelles sajoutent des figures résignées sur le désert d'un lit ou au plus profond d'un siège. À la fin des années 90, il reprend, dans son style misérabiliste, des vues sur les métros suspendus, des gares ou des ateliers délaissés et d'autres coins de Paris. Le chomatisme oppose le plus souvent le brun au blanc, pour désigner l'ombre et la lumière, comme l'avouent les photos sépia d'antan. Lorsqu'il reprend la figure humaine, enfant, nu, homme à la maigreur de sortie de camps, l'expressionnisme s'affirme dans les ominantes marron. Venu du pays qui a créé le Futurisme*, il met en mouvement les rues des villes; soit naturellement parce que vue d'une fenêtre de metro, soit parce que le reflet de la pluie étire, soit gratuitement lorsque les voies sont privées de véhiules. Il peint avant destruction, les hangars désertés des usines Renault sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt, (2006). Son cadet et compatriote, Raffaele Minotto*, s'inscrit dans son sillage.

Expositions : 1983, Milan (G); San Michele, Brescia (P); 1993, Zedler,Bruxelles (P); 1995, 2007, Alain Blondel, Paris (P).

Rétrospective : 2005, fondation Mudima, Milan.