Fiche de présentation

imprimer la fiche

MORISSON, Philippe

né en 1924 à Deauville, Calvados, France ; 1940, commence à peindre ; 1960, s'installe à Paris ; 1994, meurt le 28 décembre à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : De 1940 à 1945, il peint selon la réalité; en 1945, il adopte la non-figuration*. D'abord touffue, sorte d'abstraction* lyrique, regroupant bandes et rubans, en buisson vertical, déchirés,grâce à la doublure blanche dont il dote ses formes. Peinture de collages qui succède à des collages*. Déjà, il est chromatiste. En 1959, il ne peint plus que des bandes horizontales. Avec un souci de la couleur, de l'espace et de la sérénité, sans cesse renouvelés. Les teintes sont proches dans une couleur dominante. Les bandes sont crevées comme des Fontana*, mais horizontalement, et lorsqu'elles sont en noir, on les prendrait pour un trompe-l'oeil. Le jeu de ces bandes laisse apercevoir des espaces blancs comme ceux d'une lumière crue perçant les jalousies. De 1981 à 1984, il s'attaque au noir et blanc et à la difficulté de leur austérité, dont il triomphe.

Expositions : 1961, 1976, Denise René, Paris, (P) ; 1962, 1966, Hybler, Copenhague ; 1998, Sfez, Paris, (P).