Fiche de présentation

imprimer la fiche

HAAS, Michel

né en mai 1934 à Paris, France ; 1968, commence à peindre ; 1968-1978, séjourne en Italie ; 1978, revient à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : À l'origine, la silhouette apparaît simplement en positif gris sur fond plus pâle, La Fusillade, (1979), ou comme le négatif atténué dans un environnement plus accentué mais de même couleur, La Danse, (1981). S'accrochent, au papier marouflé, des escarbilles, des sciures, des scories, de plus en plus importantes au fur que le temps passe, qui assurent à ces lémures en même temps que le relief une présence charnelle. Il en va de même des collages de papiers superposés dans le dernier desquels la silhouette est découpée en gardant ces barbes qui délimitent fond et forme, grandeur nature souvent, chacun d'une couleur différente, choisie dans les vieux roses et les gris bleus, les rouilles ou les cendres. Seules les fleurs à calice, desséchées en leur acmé (1988, 1995), et les violoncelles malmenés mais intacts (1988, 1991) sont frontaux, apportant aux ombres de l'Hadès les objets qui se doivent de les accompagner. Il pose dans un caisson noir, ses papiers à la cuve sur lesquels il colle des papiers pliés imbibés de pigments dilués, qui forment Bouquet, (2006) de couleurs funèbres. Son support unique est le papier ou les papiers encollés, découpés en cycliste ou en chien, court sur le mur ; ces mêmes sujets sur papier flottant , sont des sihouettes funèbres mais familières, (2009,, 2013).

Expositions : 1975, Jean Chauvelin, Paris ; 1990, 2007, Di Meo, Paris, (P) ; 2009, Jeanne Bucher, Paris, (P) ; 2013, Suzanne Tarrasiève, Paris, (P)

R├ętrospective : 1998, Musée Maillol, Paris.