Fiche de présentation

imprimer la fiche

AUBERTIN, Bernard

né le 29 juillet 1934 à Fontenay-aux-Roses, Hauts-de-Seine, France ; 1951, préparation d'une école d'État de décoration ; épouse Denise A. Aubertin*; 1957, rencontre Yves Klein*; 1961, participe au groupe Zero*; vit à Paris et à Reutlingen, Allemagne.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : En 1949, il y avait le bleu Klein, il y aura le rouge Aubertin en 1958 et le blanc Manzoni* en 1961. Le rouge sera vermillon. Appliqué sur des surfaces plans, irrégulières ou, depuis 1960, sur des clous enfoncés à l'endroit - la tête -, ou à l'envers - la pointe -, ou collés latéralement sur le support - le profil. Ils sont posés en désordre, ou en ordre géométrique, parfois limités par de petits mamelons, la masse d'acrylique irrégulièrement retenue par les aspérités, Clous 65 n° 5200 (MPSG), Tableau-clous, (1974, EAC). En 1989, le module carré se présente seul ou articulé avec d'autres carrés semblables.
De 1961 à 2012, il y a des tableaux de fumée, puisque le rouge l'a amené au feu et à ses associés, les boîtes d'allumettes, présentées sur un support de métal à enflammer, ou des livres exhibés, partiellement brûlés. Klein, lui aussi, avait été fasciné par le feu, en 1960.
En 1993, il revient à la simplicité élémentaire de ses débuts en peignant cent cartons de 1 x 1,50 m au gel médium et rouge cadmium, présentés comme frise sur mur blanc.

Expositions : 1960, Le Soleil dans la tête, Paris ; 1963, Wulfengasse, Klagenfurt ; 1964, Weiler, Paris ; 2012, Jean Brolly, Paris, (P).

R├ętrospective : 1972, FNAC, Paris; Fondation pour l'art concret, Reutlingen; 1973, musée, Les Sables-d'Olonne.