Fiche de présentation

imprimer la fiche

CHAMIZO, Didier

né le 15 octobre 1951 à Cahors, Lot, France ; Beaux-Arts de Saint-Étienne ; 1973-1978, incarcéré ; 1981-1991, récidiviste du braquage, réincarcéré ; il peint en prison ; 1994, vit à Roanne.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : De 1978 à 1981, entre ses deux incarcérations, il est hyperréaliste*. À la fin des années 80, on peut le situer dans la mouvance de la figuration libre*, avec ses sujets inspirés de la BD*, et des bombeurs*. Dans son univers carcéral, sa seule " fenêtre " est un écran de télé et il reproduit sur ses toiles les barreaux blancs qui peuvent être de la cellule ou de la définition de l'image télévisuelle. Peinture ludique et agressive, avec clin d'oeil à Picasso* qu'il pastiche ironiquement. Les couleurs agressives sont convoquées pour des têtes caricaturales d'Américains; elles se détachent sur fond uni et sont composées à la Arcimboldo par un savant assemblage de lettres et d'objets, l'oeil exorbité est un canon d'arme et les dents avariées, gomme et crayon, Ils parlent politique, (2007), ou The Last Louping of Basquiat, (2011).  Il y a du Paschké* chez lui, sans les tremblements de a fluorescence.

Expositions : 1968, Maison de la culture, Saint-Étienne ; 1990, Albert-Ier, Paris ; 1993, Des 4 coins, Roanne ; 1997, Gastaud & Caillard, Paris, (P) ; Vieceli, Cannes, (P).

Lieux publics : 1992, 8 000 Ans d'histoire du vin, 120 x 6 m, Douelle, Lot.