Fiche de présentation

imprimer la fiche

ARANGO, Ramiro

né en août 1946 à Fredonia, Colombie; étdes d'économie à l'université Externado de Bogotá; 1975, Beaux-Arts, Paris-VIII; vit à Paris.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Comme Morandi*, il ne peint que des natures mortes aux récipients. Mais les siens sont vivants, quand ceux de Morandi sont calmes, imperturbablement. Vivants par l'huile modulée, par l'éclairage, par l'originalité de la présentation, Portrait de famille, (1981), ou la chute des calebasses en grappes évidées laissant poindre une cuillère de bois. Mais aussi, et surtout, par l'anthropomorphisme de cs éternelles calebasses grâce auxquelles il pastiche les grands tableaux qui hantent la mémoire, Les Ménines, (1989); les courges voisinent avec des cafetières dans des lieux disposés comme sur la célèbre toile, pour en remplacer les protagonistes Il reprend le même sujet, Les Ménines, deuxième conversation, en 1998, et encore en 2000, mais, cette fois, la scène est vue du fond et le spectateur perd ses repères favoris et mystérieux. De même, Vénus (1992) est un pastiche ironique de la Vénus d'Urbino du Titien; une ironie admirative plus que destructrice et qui renvoie sans hésitation à l'original, tout en étant autre chose. Il en va de même de L'Enterrement du Poporo d'Orgaz, (2000). Il réussit à doter ses objets d'une sorte de vie allégorique, dans une facture lisse et colorée, avec un sens de la continuité qui le dispute à celui du renouvellement.

Expositions : 1979, Finale, Medellin; 1980, Les Trois Portes, Mons, et Étienne de Caussans, Paris, (P).