Fiche de présentation

imprimer la fiche

CARZOU, Jean, ( Garnik Zouloumian, dit )

né le 1er janvier 1907 à Alep, Syrie ; 1925-1928, Académie de la Grande Chaumière*; École spciale d'architecture ; 1977, élu membre de l'Académie des Beaux-arts ; 2000, meurt le 12 août à Marsac-sur-l'Isle ; inhumé au cimetière du Montparnasse.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre

Présentation : Vers la fin des années 1920, il est illustrateur, caricaturiste politique et s'essaye à la non-figuration* par le collage de ronds et de carrés.
Vers la fin des années 1940, il peint en pelote d'épingles dans une atmosphère plus fantastique que surréaliste* : paysages, intérieurs ou personnages sont mis en scène comme un décor de théâtre, complétés, nimbés, hérissés ou couverts d'une profusion de petits traits noirs qui disent, selon lui-même, son pessimisme et qui surchargent la couleur dominante, voire unique, retenue pour la toile, Le Sacrifice, (1949, MBALy) ou La Nuit, (1968) ; ce procédé tournerait facilement à l'afféterie si l'on n'y voyait surtout la main du graveur.
Il est aussi sculpteur, naturaliste,de l'ouvrier bêchant, ca. 1930 

Expositions : 1930, Salon des Indépendants, Paris ; 1939, gal. Contemporaine, Paris, (P) ; 1959, Wildenstein, New Yok, (P) ; 2008, Bernheim-Jeune, Paris, (P). ; 2014, Richard, Paris, (P).

Rétrospective : 1966, Palais de la Méditerranée, Nice ; 1977, Château de Val, Rochechouart ; 1981, de Vascoeil.

Musées : Fondation Carzou, Couvent de la Présentation, Manosque.

Lieux publics : 1989, L'Apocalypse, fresque de 430 m. dans la chapelle de la Visitation, Manosque.

Citation(s) : Il a dit :
- Cézanne et Picasso sont responsables de la décadence de la peinture.