Fiche de présentation

imprimer la fiche

FERRER, Guy

né en 1955 à Alger, Algérie ; 1978, s'installe en France.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Peintre - Sculpteur

Présentation : Il règle son problème avec le temps. Au centre de ses toiles, de grandes silhouettes frontales, africaines de préférence, maquillées de blanc se détachent sur un décor nu, atemporel donc, avec pour récurrence le signe magique de la spirale, déroulement du temps, du cercle, temps bouclé. La matière garde sa simplicité, de corrosion, de mousse, de rouille, œuvres de l'âge qui se délite, dans des godets incorporés à la toile, (2007). Comme il est nécessaire pour la croissance des arbres dont les racines sont chevelure et les fourches amorces de cuisses, Atys nait sur Cybèle. Le clown apparait ou tout au moins l'homme qui se veut clown avec sa coiffure biscornue et son visage pathétique ; toujours sur fond plus que dépouillé, (2005). L'homme est chair et esprit, et il faut aller chercher celui-ci sous celui-là. D'où ces visages lardés de lanières, qui sous leur bandage espacé laissent soupçonner une autre réalité, Tronçon, (2000) ou Opposés complémentaires, (2009).
Ses sculptures, de même inspiration, accompagnées des mêmes attributs, sont interrompues ou érodées : elles viennent de la terre ou y retournent, Afghan, (2002), dépenaillé sur un radeau.  Comme ses peintures-sculptures, interprétant plus que librement, Liberté, Égalité, Fraternité, (1996), en recueillant des objets associés dans son esprit à ces trois concepts. Le sculpteur dresse un homme décharné qui cache sa misère derrière un masque à bec d'oiseau démesuré, ou met le visage de Narcisse au faîte de branches d'arbre qui se regarde dans son double en creux humide, (2007). Et il écrit sur un mètre de haute les 9 lettrines de Tolérance, (2008), en figures fibreuses. L'essence de l'homme au travers de son existence.

Expositions : 1986, Cloître des Billettes, Paris, (P) ; 1995,Coprim, Paris, (P) ; 2005, 2007, GNG, Paris, (P) ; 2009, Nathalie gaillard, Paris, (P).