Fiche de présentation

imprimer la fiche

GUINAMAND, Cristine,

née en 1974 à Yssingeaux, Haute-Loire, France ; Beaux-arts de Saint-Etienne et de Porto ; vit à Paris et en Auvergne.

Type(s) : Artiste

Technique(s) : Installationniste - Peintre

Présentation : L'essentiel du travail est à l'huile sur papier, ou à l'encre. Ce sont des visages posés en flaques noires surtout et rouge. Tragiques, jusque dans les accessoires comme cette tête munie d'un masque à gaz, (2003). Elle dessine des corps entiers qu'elle rehausse çà et là.. Elle suggère aussi des hybrides ou plutôt des étreintes entre humains et animaux, Peau d'âne, (2002). Elle compose de petites installations* animées comme cette main dont un doigt remet en cause la chute des corps en papier calque, (2003). Ses toiles tragiques ne ménagent pas le noir mais l'allume d'incandescence; un hybride à bois de cerf à bec d'ibis, plonge dans un maris sur un bras carmin qui surnage, Sur l'étang, (2007). Un crâne flotte sur une grotte allumée de jaune, La Mystérieuse entrée, (2008). Une ombre apparait derrière les barreaux d'une cage pour terroriste, Cellule d'isolement, (2009). Avec ses corbeaux et ses vanités pour compagnons, ses antres ou se baraques de tous les noirs, rehaussés de jaune, dans lesquels on soupçonne quelque supplice, prennent des allures gothiques. D'autant que sculpteur, elle crée ds machines à torturer, broches et roues à dents. (2009).

Expositions : 2000, Pikinasso, Roanne, (G) ; 2001, Musée de Souza-Cardoso, Portugal, (G) ; 2002, Les Mauvais garçons, Paris, (P) ; 2003, Haut-Pavé, Paris, (P) ; 2009, Trafic, Paris, (P).